04 Jan 2019

La grande confusion

Dans toutes les annonces, les managers doivent être coachs. Pour coacher les équipes (management, leadership), pour coacher les clients et les aider à choisir les bons produits (conseil et information), coacher les vendeurs pour les motiver et leur transmettre des techniques de vente (motivation et formation) et j’en passe. Tout le monde se retrouve coach de quelque chose et certains journalistes n’hésitent pas à faire la une avec la confusion générée par ce manque de rigueur sur le bon usage des mots ou les pratiques douteuses de certains qui surf sur la vague du mieux-être. Coacher est devenu synonyme de motiver, conseiller, informer, diriger, inspirer, mentorer, former…

Mon passage à l’action

En réponse à la confusion actuelle autour de la communication sur le coaching, j’ai entrepris de rédiger une série d’articles présentant le coaching professionnel. Cette série s’intitule « Question au coach ». J’y revisite les questions issues du sondage réalisé par le collectif « Le Temps du Coaching » avec qui j’ai coécrit le livre blanc collaboratif « Le Temps du Coaching » que vous pouvez trouver à la page https://icw-admin.weebly.com/notre-e-book.html.

Cette série répond entre autres aux questions suivantes :

  1. Qu’est-ce que le Coaching ?
  2. Quand faire appel à un coach ?
  3. Qu’attendre du coaching ?
  4. Comment choisir un coach ?
  5. La formation du coach professionnel
  6. La déontologie du coach professionnel

Une pratique cadrée et définie

Être confronté au questionnement d’un coach professionnel est une expérience qui remue. Sa puissance vient de ce que cette pratique repose sur des fondements éprouvés dans le temps et bien définis, validés aujourd’hui par les diverses recherches scientifiques.

Le titre de « Coach Professionnel » répond à des critères précis et ne devrait être utilisé que pour les coachs :

  • ayant suivi une formation spécifique au coaching,
  • étant certifié d’une école certifiée ou d’une université,
  • est supervisé,
  • est en formation continue
  • est rattaché à un code de déontologie.

Il existe aussi des formations délivrant un certificat universitaire. Elles sont organisées par certaines universités. Dans ce cas, que ce soit la formation de coach professionnel ou celle de coach de vie, elles sont sanctionnées par un TFF (Travail de Fin de Formation).

En conclusion

Même si le terme de coach est galvaudé, le coaching professionnel reste un outil puissant pour accompagner les individus et les équipes dans leurs transitions ou vers la réalisation de leurs projets. La confusion des termes conduit à une perte de temps et d’énergie, autant pour les personnes qui cherchent un accompagnement de qualité que pour les professionnels qui ont investi dans leur formation.

J’espère que cette série d’articles aidera à lever un peu de la confusion autour du coaching et vous permettra de mieux choisir le type d’accompagnement qui vous convient.

Post a comment